lesconseilsdupharmacien.info

le site http://perso.orange.fr/pharma.rocheville/ peut être vu sur cette nouvelle adresse: http://lesconseilsdupharmacien.info
avec de nouvelles pages et de nouveaux sujets
Un beau Sourire: l'importance des dents !..
Vingt et une questions concernant les dents (et les réponses)
Une méthode de blanchiment des dents maintenant en pharmacie ...
retour: "la Pharmacie de Rocheville"
Le déchaussement des dents porte le nom médical de maladies parodontales.
Ce sont une série de maladies qui se caractérisent par la destruction, plus ou moins sévère, plus ou moins rapide, du parodonte, c'est-à-dire des tissus qui soutiennent les dents. Le parodonte est donc un ensemble de tissus qui sont: l'os, la gencive, le ligament et le cément.
Dans la plupart des cas, il s'agit d'une infection chronique qui évolue par la succession d'épisodes d'activité (souvent sans que le patient s'en rende compte) entrecoupés de périodes de repos. Ces parodontites apparaissent chez certains individus et pas chez d'autres: nous ne sommes pas tous susceptibles de souffrir d'un déchaussement (voir la prévention).
Les infections du parodonte peuvent être superficielles et ne concerner que la gencive: ce sont les gingivites.
Lorsqu'elles atteignent les tissus profonds (l'os, le ligament et le cément): ce sont les parodontites.
Pour déclencher une parodontite, il faut que deux soient réunies:
des agents infectieux (bactéries, virus, parasites)
et un système de défense, buccal ou général, défaillant.
L'un sans l'autre ne peut pas détruire les tissus parodontaux.
 
Les symptômes qui doivent alerter sont :
le saignement au brossage, lors de l'alimentation ou même quelquefois spontané,
la rétraction des gencives mettant quelquefois à nu la racine des dents (que les professionnels nomment la récession gingivale),
des sensibilités au froid, au chaud ou au sucre en l'absence de carie,
une mauvaise haleine, surtout le matin au réveil, rebelle au traitement (l'halitose),
une ou plusieurs dents mobiles,
l'apparition d'espaces entre les dents (les diastèmes),
des aliments qui se coincent entre les dents
des abcès (petite boule sur la gencive, souvent non douloureux).
 
Comment savoir ? Si vous vous plaignez auprès de votre dentiste de l'un ou plusieurs des symptômes précédents, celui-ci ou le parodontiste (dentiste spécialisé dans le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies du parodonte), examinera en détail votre bouche, réalisera un examen radiologique complet de vos dents, des prélèvements de plaque dentaire (enduit microbien présent sur les dents de tout le monde, appelé également biofilm ou biomasse) ou si besoin, demandera une prise de sang. Il aura alors un diagnostic précis de votre problème de parodonte et sera en mesure de vous donner le premier traitement pour stopper sa progression et faire disparaître ou diminuer fortement les symptômes qui vous gênent.
 
Le traitement: avant toute autre intervention (détartrage, par exemple), le praticien vous prescrira des soins locaux à faire à la maison qui ont pour but de contrôler et stopper votre infection. Il pourra vous prescrire les antiseptiques adaptés avec les brosses à dents et brossettes interdentaires qui vous conviennent. Quelquefois, la prescription d'un antibiotique sera nécessaire. Dans certaines situations, il se mettra en contact avec votre médecin si vous souffrez d'une maladie qui a une importance, directe ou indirecte, pour votre parodonte. Dès que l'infection est sous contrôle, le dentiste pourra , en toute sécurité, éliminer le tartre qui se trouve au-dessus et sous le niveau de votre gencive. Le tartre résulte de la minéralisation de la biomasse, site de l'infection. La plaque dentaire est, quant à elle, molle et représente le stade précédant le tartre. Si on contrôle la plaque, on contrôle et l'on prévient l'apparition du tartre qui est disgracieux et préjudiciable à la santé de votre parodonte. L'élimination du tartre peut souvent se faire sans être obligé de réaliser un acte chirurgical. Si tel est le cas, c'est un acte mineur qui ne vous empêchera pas de vivre normalement dès la sortie du cabinet dentaire. Les traitements parodontaux sont non douloureux mais longs. Il nous faut de la patience et de la rigueur car le parodonte a besoin de temps pour se consolider. Lorsque la gencive s'est rétractée, il sera souvent impossible de la remettre au niveau où elle se trouvait avant l'apparition de la parodontite. Les restes des symptômes disparaissent souvent définitivement et l'on retrouve le plaisir de vivre avec des dents saines.
 
Votre dentiste peut prévenir l'apparition du déchaussement et la réapparition des symptômes après votre traitement (traitement de maintenance).
Pour prévenir l'apparition d'une parodontite, il faut d'abord chercher les principaux facteurs de risque qui sont :
présence d'antécédents familiaux de parodontite,
présence de stress accompagné d'anxiété,
consommation excessive de tabac,
état médical où le sujet est sensible aux infections,
résistance à la carie dentaire,
historique d'infection gingivale sévère (gingivite).
En cas de doute, il est important d'en parler immédiatement à votre dentiste.
retour: "la Pharmacie de Rocheville"

un compteur pour votre siteHIT-PARADE

avec Google

d'après un document des Laboratoires PRED écrit par Dr Charon Jacques
vous pouvez voir aussi: http://www.paroconcept.com (site d'informations pour les patients et de formations pour les praticiens)
 
 

arthrodont parogencyl