lesconseilsdupharmacien.info

le site http://perso.orange.fr/pharma.rocheville/ peut être vu sur cette nouvelle adresse: http://lesconseilsdupharmacien.info
avec de nouvelles pages et de nouveaux sujets
La coqueluche
retour page d'accueil: "la Pharmacie de Rocheville"
 
 
Depuis quelques années, on observe une recrudescence importante du nombre de cas de coqueluche déclarés en France.
Cependant, il faut savoir que la coqueluche est une maladie à évolution cyclique avec une fréquence de 3-4 ans; la dernière épidémie de coqueluche ayant été responsable en France du décès de 9 enfants en 2000
 
Face à cette recrudescence, l'Institut de Veille Sanitaire attire l'attention des médecins et leur demande la plus grande vigilance. Car, on sait que c'est une maladie hautement contagieuse, qui peut infecter petits et grands et se montrer très sévère voire fatale pour les nourrissons non encore vaccinés.
Dans le monde et selon les sources de l'O.M.S. environ 300 000 décès lui sont attribués (selon l'OS), faisant de la coqueluche un problème majeur de santé publique.

 

La coqueluche: une maladie infectieuse.

La bactérie Bordetella Pertussis

Les symptômes ?
Les complications potentielles ?
Le traitement.
La prévention.
La coqueluche ?
La coqueluche est une maladie fortement contagieuse, l'agent pathogène responsable est une. La contamination s'effectue entre individus par voie aérienne : ce sont les gouttelettes d'eau expulsées (éternuement, toux) qui disséminent les bactéries, à partir de la bouche, du nez ou de la gorge d'une personne infectée.
Les symptômes apparaissent entre 6 et 21 jours (moyenne 7-10) après l'exposition aux bactéries.
À tout âge !
Dans les pays non vaccinés, la contamination se fait d'enfant à enfant tandis que dans les pays vaccinés, elle se fait d'adulte à nourrisson.
La coqueluche peut se produire à n'importe quel âge, mais c'est chez les enfants en bas âge que les conséquences seront être les plus graves (en particulier les enfants en bas âge qui ne sont pas immunisés ou en cours d'immunisation).
 Les études récentes ont prouvé que les adolescents et les enfants plus âgés peuvent être porteurs de la maladie, il est difficile de la reconnaître à son début.
 
Quels sont les symptômes ?
La coqueluche commence souvent de façon peu évocatrice, inaperçue du fait de signes peu importants: rhume, légère fièvre, toux sèche à prédominance nocturne.
Ces symptômes peuvent durer jusqu'à deux semaines et l'apparition d'une toux persistante (pendant parfois plus de trois semaines) se manifestant par des quintes violentes associées à des difficultés à respirer pendant et après la toux, provoquant des cyanoses (rougeur de la face, yeux gonflés)
et des sifflement caractéristique lors de l'inspiration, appelé "chant du coq" (exemple de toux).
http://www.whoopingcough.net/whoop-child-slightwhoop.wav enfant avec la coqueluche
http://www.whoopingcough.net/paroxysm.wav autre exemple enfant avec la coqueluche
http://www.whoopingcough.net/wc-adult.wav :autre exemple adulte avec forte toux de coqueluche
 
Il y a aussi des crachats, des vomissements (la toux produit habituellement un mucus épais). La fièvre, si elle est présente, n'est pas très importante.

Les complications:

Chez le nourrisson, les difficultés respiratoires (il arrive que les lèvres et les ongles tournent au bleu à cause du manque d'oxygène) peuvent entraîner des complications pulmonaires (pneumonie) et neurologiques (crise convulsive, encéphalite) qui peuvent lui être fatales.
Autres complications possibles: otites, anorexie et déshydratation.
Après 3 semaines, la toux diminue mais certains symptômes peuvent persister encore pendant quelques mois.
 
Le traitement:
Il s'appuie sur la prise d'antitussifs et d'antibiotiques. On peut leur associer des antispasmodiques et des sédatifs et des antipyrétiques en cas de besoin.
 
La prévention:
Par la vaccination : dès 2 mois, le bébé peut être vacciné. 3 injections à 1 mois d'intervalle sont réalisées, suivies d'un premier rappel vers 16-18 mois et d'un second vers 11-13 ans (consulter notre calendrier des vaccinations).
 Il n'y a aucune protection définitive contre la coqueluche, l'immunisation est la meilleure mesure préventive pour votre enfant, mais tout comme la protection acquise elle ne dure malheureusement que quelques années et la majorité des adultes n'est plus protégée contre la maladie. C'est pourquoi il est recommandé aux futurs parents de se faire vacciner.
   

un compteur pour votre site

avec Google

 
whooping-cough